Gouinetanamo.

La masturbation file des boutons (source : Internet)

Vendredi 13 septembre 2019

masturbationacnéSi vous traînez sur les tréfonds des internets, vous avez peut-être déjà entendu parler des NoFap, un mouvement en ligne vantant les mérites de l’abstinence masturbatoire. Selon les adeptes, le fait de ne pas se branler augmenterait à la fois la joie de vivre, l’énergie et la libido. Une des adhérentes à NoFap, connue sous le nom de Kristel, a aussi confié au Guardian que depuis qu’elle n’avait plus d’acné depuis qu’elle avait arrêté de se défriser la chicorée. Est-ce possible ? Les professionnels de la santé s'accordent généralement pour dire que les idées reçues sur les risques pour la santé de la masturbation - et sur les avantages supposés en cas d'abstention - ne sont que des mythes. Selon un rapport récent de ScienceAlert, le fait de se faire jouir régulièrement aurait en réalité beaucoup de bienfaits. En libérant des endorphines et de la dopamine, la masturbation rendrait plus heureux et pourrait même réduire d’éventuelles douleurs. 

0




Pourquoi se tartiner du dentifrice sur la teub n’est pas une bonne idée

Jeudi 12 septembre 2019

Ces derniers jours, des vidéos incitant les hommes à se mettre du dentifrice sur le sexe pour prolonger leurs érections ont atteint des milliers de vues sur les YouTube (exemple ci-dessus). Vous ne serez sûrement pas surpris d’apprendre qu’il ne s’agit pas d’une très bonne idée. Tout d’abord, parce que votre pénis n’est pas une brosse à dents. Ensuite, parce que les huiles mentholées et les produits chimiques situés dans votre tube irritent sévèrement la peau. Bien sûr, nous réalisons bien ce n’est pas parce que des abrutis ont posté une vidéo là-dessus sur YouTube que des types essaient vraiment de se tartiner de la pâte mentholée sur le bout en ce moment même. Mais au cas où, on vous aura prévenu.

1

Envoyez vos plus belles dickpics à cette adresse, c’est pour la science

Mercredi 11 septembre 2019

aubergine

Jeudi dernier, un compte Twitter sobrement nommé showMeYourD est apparu sur les internets. L’objectif ? Recueillir des photos de chibre. Le chercheur Kelsey Bressler rassemble des photos de pénis pour tester une IA qui détecte les dickpics - une technologie indispensable à l’heure où nos réseaux sociaux sont saturés d’envois intempestif de photos de zizis. L'expérience semble porter ses fruits. Bressler a tweeté pour dire que jusqu'à présent, seul un pénis, parmi les nombreuses photos de teub envoyées, avait réussi à passer à travers le filtre. La raison ? Il était caché par une petite cage de chasteté en métal.

0