Voir avec mon agent pour l'anal

Fini de s’essuyer sur des chaussettes, voici la serviette à sperme

Mardi 22 septembre 2020

288545B9-0C58-43AB-A525-553D342B3AA6

Si, on le sait que ça existe, ces garçons qui font régulièrement leur affaire dans leurs chaussettes sales, au point qu'ils se demandent souvent s'ils ne vont pas être pères de petits bébés socquettes. D'autres préfèrent les Kleenex, même si leur consommation astronomique tiraille leur conscience écologique. Optez plutôt pour la Love Mop, messieurs, c'est doux et surtout c'est fait pour ça. Le textile a été pensé pour être à la fois résistant à vos fluides corporels et agréable lors du frottement. Rendez vous ici pour en savoir plus sur ce bijou technologique qui remettra un peu de classe et de décence à vos moments post-coït.

 

AB240A6C-7C42-41EC-93E9-B94DADC28560 

1



Enfin un sondage Twitter qui sert à quelque chose

Jeudi 17 septembre 2020

Ce Géo Trouvetou de l'anus a fabriqué un plug wi-fi qui vibre plus ou moins fort selon le vote de ses followers.  

0

Un mystérieux internaute se bat pour que ses couilles soient sur Wikipedia

Mercredi 16 septembre 2020

70D36D65-8A57-4A81-BD7D-A31172430FEC

Il y a ceux qui se battent pour leur nanoseconde de gloire sur l'internet, le quart d'heure warholien version miskine, et des soldats inconnus qui luttent pour que l'éducation sexuelle progresse dans ce monde où certains pensent que les glands et les seins de lait existent. Depuis le 22 janvier 2009, un utilisateur appelé Emptybone lutte sans relâche pour que ses gonades apparaissent en illustration de l'article "Testicle". Malgré différentes révisions de l'article qui ont amené à l'éviction de plusieurs clichés de ses petits kiwis, il a réussi à défendre son territoire. Bravo à lui, ses roubignoles sont les seules en chair et en poils au milieu des planches anatomiques. Si vous voulez lire l'enquête qui a permis à MEL Magazine de découvrir cet auguste personnage, rendez-vous ici. On vous laisse avec la fameuse photo, Emptybone l'a bien mérité. B66E6F23-B2AB-442F-AEBC-8F99A1700BAB

0

Les Puppy Girls ou l'art d'être chienne

Mardi 15 septembre 2020

Viens ici, panier, fais la morte... La jeune fille qui s'ébroue et lape dans une gamelle, c'est Puppy Jenna, une modèle inscrite sur OnlyFans qui a expliqué dans une interview qu'elle pouvait se faire jusqu'à 10.000 dollars par mois avec ses vidéos. Une passion qui remontrait à sa plus tendre enfance et qu'elle exploite désormais pour vivre. Comme elle, d'autres femmes agissent comme des canidés et se font payer par des fétichistes pour leurs talents. Dégradant ? Du moment que ces soumises sont consentantes, on ne voit trop rien à redire, même si on ne peut pas vraiment dire qu'une dame avec une haleine chargée en Purina nous fasse vraiment aboyer de désir.

2