Pop porn.

Les mamans bonobo sont des mères toxiques avec leurs petits

Mardi 21 mai 2019

bonobos

Vous trouvez votre mère beaucoup trop intrusive car elle vous a déjà glissé une capote dans votre sac de voyage avant que vous alliez en colo ? Rassurez-vous, les mamans bonobos sont bien pires. Les femelles de ces grands singes montent la garde quand leur fils s’envoie en l’air afin de jarter de potentiels rivaux. Selon les scientifiques, il s’agit ainsi de s’assurer une progéniture nombreuse. Des chercheurs ont aussi observé des mamans prendre leur môme par la main pour l’emmener voir une femelle fertile. L'importance des mamans bonobos est si importante sur la sexualité de leur progéniture que les mâles qui vivent avec leur mère ont trois fois plus de chance d’avoir des petits. Plus de détails sur ces mères poules par ici.

0


Contre la désertification des campagnes, distribution de Viagra !

Mardi 21 mai 2019

Capture d’écran 2019-05-21 à 11.08.29Jean Debouzy, maire de Montereau dans le Loiret, veut mettre sa commune au garde à vous. Le notable a pris un arrêté en faveur de la consommation des pilules bleues, pour "redonner envie à ses concitoyens de faire des enfants". Dictature ? En réalité, il s'agissait d'une tentative de buzz désespérée pour alerter sur la baisse affolante des effectifs de l'école du village, qui risque bien, à terme, de fermer ses portes. N'empêche que c'est une idée brillante pour remplir cette foutue diagonale du vide.

 

Capture d’écran 2019-05-21 à 11.04.41

0


Les écosexuels vont-ils vraiment sauver la Terre ?

Lundi 20 mai 2019

arbre

Si vous lisez notre site concurrent Vice (bande de bâtards), vous avez peut-être déjà entendu parler des écosexuels. Pour ces amoureux de la terre, faire l’amour avec la nature pourrait nous permettre de la sauver - vous pouvez lire le Manifeste Écosexuel des artistes/activistes/performeurs Annie Sprinkle et Elizabeth Stephens pour en savoir plus. ll ne s’agit pas d’une métaphore, mais bien d’utiliser des sextoys biodégradables ou bien de “faire l’amour avec des arbres ou de se masturber sous une cascade” (selon une certaine Amanda Morgan engagée dans le mouvement écosexuel et interrogée par Vice). L’idée : rendre le mouvement environnementaliste plus fun et plus sexy. Alors que l’état de la planète a plutôt tendance à provoquer une grosse déprime que des explosions de joie, l’initiative paraît louable. 

Mais un article récent de Dazed reproche au mouvement son manque de diversité culturelle et ethnique. Kim TallBear, professeure agrégée à la faculté d'études autochtones de l'Université de l'Alberta interviewée par Dazed, condamne une “appropriations des savoirs et des rituels amérindiens” - comme on peut l’imaginer, le mouvement attire des rastas blancs branchés sur le retour à la nature et adeptes de maquillages tribaux. Dazed prend aussi l’exemple d’un documentaire récent qui montrait des activistes écosexuels de l’assocation Fuck For Forest en visite dans une communauté autochtone d'Amérique du Sud pour les aider à collecter des fonds pour la préservation des ressources de la communauté. Une initiative louable, sauf que la nudité constante des militants a été jugée offensante par les autochtones

Depuis, les activistes de Fuck For Forest ont condamné le documentaire en jugeant que le réalisateur avait modifié les faits pour les faire apparaître de la pire façon possible. Mais tout de même, restons attentifs à ces hommes qui se cachent dans nos jardins pour violer nos plantes et nos fougères.

(Source)

0

La légende des chèques cadeaux pour bordels donnés aux migrants

Lundi 20 mai 2019

Capture d’écran 2019-05-20 à 11.18.48Que ce soit en Grèce, Allemagne ou Autriche, un rumeur tenace circule dans le débat public et les internets : les gouvernements offriraient des "sex vouchers" ("bons pour baiser") aux réfugiés pour qu'ils ne violent pas de femmes. Velopoulos, le fondateur du parti Solution grecque,  osait par exemple proclamer il y a quelques mois :  "En Allemagne, les Syriens et les Afghans reçoivent un coupon deux fois par semaine pour aller dans des maisons closes."

Capture d’écran 2019-05-20 à 11.47.34Evidemment, comme le montre fort bien CNN, rien de tout cela n'est vrai et ne sert qu'à alimenter le sentiment xénophobe tout en contournant les chiffres qui montrent que les migrants ne violent pas en masse les autochtones. Triste monde...

3

Une femme transgenre s'est fait faire un nouveau vagin à partir de peau de poisson

Vendredi 17 mai 2019

Oui vous avez bien lu. Une femme transexelle est devenue la première personne à subir une opération de reconstruction vaginale réussie grâce à la peau d’un poisson (vous pouvez découvrir les détails techniques de l’opération dans la vidéo ci-dessus). Cette Brésilienne de 35 ans, connue sous le nom de Maju, avait déjà subi une opération de réattribution sexuelle il y a 20 ans, avec le soutien de sa famille, mais l'intervention s’était soldée par de lourdes complications. Interrogée par FocusOn News, elle raconte : “En 1999, j'étais la quatrième personne au Brésil à subir ce qui était alors une chirurgie expérimentale. Mais il y a 10 ans, j'ai développé une sténose vaginale. L'ouverture de mon vagin a commencé à devenir de plus en plus étroite et le canal s'est effondré.” Elle souffrait d'un inconfort constant qui l'empêchait d'avoir des relations sexuelles avec son partenaire depuis 12 ans, dont elle est maintenant divorcée. Elle s’était résignée au célibat, jusqu’au jour où elle a entendu parler de cette nouvelle procédure poissonneuse. L'opération s'est bien déroulée et elle devrait bientôt pouvoir recommencer à avoir des rapports sexuels. A l’avenir, cette avancée scientifique pourrait venir en aide à d'autres personnes trans. On applaudit la bonne nouvelle des nageoires.

(Source)

6