Si la page Cul opte généralement pour la technique du retrait sur les questions politiques, cette fois le (bio)pouvoir va trop loin. Sous prétexte de lutter contre des valeurs contraires à la République, toute personne étrangère séjournant en France sera expulsée si elle est "polygame de fait", c'est-à-dire non pas juridiquement mais qu'elle vit avec plusieurs partenaires. Une police du cul au pays du libertinage, c'est pas du tout du deux poids deux mesures ça, surtout quand on connaît les casseroles de nos anciens présidents (coucou M. Mitterand).