angel-cemetery-sculpture-angel-figure-tomb-figure-statue-time

Si l'ensemble du pays manifeste contre les dérives de la monarchie - entendons par là le faste monarchique -, il affronte aussi un deuil des plus conséquents : depuis une semaine, Thaïlandaises et Thaïlandais ne peuvent plus se toucher devant Pornhub et plus d’une centaine d'autres sites pornos. Alors que le gouvernement a annoncé la fermeture de ces sites pour des raisons morales, il semble que ce soit la re-publication d’une vidéo érotique du roi Maha Vajiralongkorn qui soit la véritable coupable. L’œuvre, qui représente son altesse dans sa jeunesse, fumant la pipe au bord d'une piscine devant son ancienne épouse vêtue d’un seul string et jouant avec une gamelle à quatre pattes, est disponible depuis longtemps dans tous les recoins d’Internet, mais pose encore problème à la royauté. Conséquences : des sujets invités à recourir à l’acte sexuel ou à l’imagination, et un hashtag #SavePornhub qui a envahi le Twitter thaïlandais. Le pays, qui est parmi l’un des plus friand du site, se trouve donc partiellement endeuillé : selon le site Fredzone, les Thaïlandais les plus inquiets se sont rués sur les VPN pour contourner la censure étatique et soulager leur libido. #SavePornhub  

(Sources : Le MondeFredzone, 7sur7 ; photoWikipedia)