nfg

Le porno, après avoir progressivement laissé le scénario de côté, s'apprête à aller toujours plus loin dans "l'efficacité" pure et dure. En effet, de plus en plus de vidéos dispos sur les hubs se concentrent sur les corps et relèguent les visages des acteurs et des actrices au hors-champ. L'incarnation de ce changement, c'est l'irrésistible ascension de la NoFaceGirl, qui a marketé toute sa carrière autour de son anonymat. Une Daft Punk du cul en quelque sorte. Si la tendance du "No Face"  rassemble de plus en plus d'amateurs, on peut se demander si elle réduit encore davantage le sexe à une pure culbute ou si, au contraire, elle stimule l'imagination en en montrant moins. Vous en dites quoi ?

Capture d’écran 2019-03-19 à 11.37.49