NSFW [TMTC]

Les pâtes-zizi sont le dernier rempart contre la pénurie alimentaire

Mardi 17 mars 2020

Capture d’écran 2020-03-17 à 12.25.29

Alors que les rayons des supermarchés sont plus dégarnis que l’infâme tonsure de Jacques, des internautes bien avisés ont remarqué que les sexshops regorgeaient toujours de pâtes fantaisie aux formes phalliques. Si vous êtes en manque de (double)penne, vous pouvez donc vous tourner vers votre dispensaire de jouets sexuels préféré. Ca fera peut-être bizarre dans l’assiette des enfants, mais à situation désespérée, mesures...

0


Merci qui ? Merci le confinement !

Lundi 16 mars 2020

Deuxième Jour De Détention En Espagne Par un Coronavirus - Pin-up - Pornhub.com

Le confinement peut angoisser, c'est certain. Mais pour d'autres, c'est une opportunité de rassembler des fans et de faire de son domicile un terrain de jeu. C'est la politique de Aliz y Bruno, couple espagnol spécialisé dans le porno amateur, qui a décidé de documenter sa vie sexuelle pendant le confinement. C'est un peu comme s'infiltrer chez son voisin, le risque de contamination en moins : bravo. 

0


En Russie, dessiner une vulve est un crime

Vendredi 13 mars 2020

À cause de ses œuvres en forme de vulves, lartiste russe Yulia Tsvetkova risque la prison

Assignée à résidence et en plein procès, Yulia Tsvetkova est une artiste féministe qui représente le sexe féminin, pour faire tomber des tabous, valoriser le corps féminin et se marrer aussi. Rien de bien subversif en 2020 nous direz-vous ? Pas chez tonton Poutine puisque la jeune femme risque la prison au nom de la lutte contre la pornographie pour avoir posté ses oeuvres sur les réseaux. Des charges qualifiées d'absurdes par Amnesty International, et par nous aussi. Plus d'infos ici.

À cause de ses œuvres en forme de vulves, lartiste russe Yulia Tsvetkova risque la prison 2

0

Le coronavirus va-t-il baiser le sexe à plusieurs ?

Jeudi 12 mars 2020

Capture d’écran 2020-03-12 à 15.57.28

Le coronavirus risque de vider les bourses des boss de boîtes à partouzes - au sens propre. Cette semaine, le sexclub de LA Snctm a annoncé qu’il décalait une soirée orgie jusqu’à nouvel ordre à cause de la progression du COVID-19. L’OMS n’en parle pas et ça ne fera sans doute pas partie des annonces de Macron ce soir, mais les grosses fêtes du slip ne sont pas recommandées en période de pandémie. “Le coronavirus lui-même n'est pas une MST”, explique le Dr Muhammad Munir, expert ès maladies virales, dans le Gardian. "Mais vu qu'il y a un contact très étroit entre deux personnes pendant les rapports sexuels, le risque qu'une personne contracte le virus d'une autre personne infectée est de près de 100%”. Ce n’est pas seulement le sexe à plusieurs qui est en cause : les rapports avec des inconnus sont aussi déconseillés. L'idée de vivre une longue pénurie de cul vous déprime ? Au pire, vous pourrez toujours vous rabattre sur le corona porn...

Source du visuel : Motherboard

0

Pourquoi le coronavirus risque de provoquer une pénurie de préservatifs

Mercredi 11 mars 2020

Capture d’écran 2020-03-11 à 12.44.38

La connerie plus contagieuse que le virus ? La pandémie provoque des réactions de panique totalement irrationnelles chez les gens. Le week-end dernier, des clients se battaient dans les supermarchés pour du PQ, craignant la pénurie. Cette semaine, on apprend qu’un autre produit s’est fait dévaliser des étals des commerces : les préservatifs. Pourquoi ? Parce que la peur d’échanger des fluides est plus forte que jamais ? Parce que les gens veulent s’aimer avant que la situation ne dégénère en Apocalypse zombie ?

Eh non raté : c’est la faute de Durex, qui a jugé de bon ton de surfer sur la pandémie pour faire sa pub. Sur les réseaux, la branche singapourienne de la compagnie a vanté l’efficacité de ses préservatifs pour se protéger contre le virus en postant une photo sur laquelle on voit quelqu'un en utiliser un pour se protéger le doigt. Le problème c’est qu’il semble que des petits malins aient pris le message au pied de la lettre, si l’on en croit les images qui circulent sur Twitter (comment ça ce n'est pas une source fiable à 100% ?).

Alors s’il-vous-plaît, soyez citoyens. Si vous voyez un usager de votre ligne de métro sortir une capote goût fraise-banane avant d'attraper la barre, prévenez-le : les préservatifs c’est pour coucher avec des gens en toute sécurité, pas pour niquer toutes les infections virales.

(Source, Source)

1