Butt-Plugs-small-and-large-pearlescent-1000x1000-En plus de la pandémie, le Grande-Bretagne s'apprête à vivre une nouvelle crise terrible : celle du sex-toy. La société Godemiche lance l'alerte : l'industrie du plaisir sera donc la prochaine victime du Brexit. Les européens en quête d'orgasme, pour pallier à l'ambiance toute pourrie de la fin 2020, devront désormais casquer 25£ de plus par commande. En cause ? La taxation de la frontière et des livraisons. Bullshit. Un petit plug anal de 14,99£ reviendra ainsi au client 56,99£. De quoi doublement bien le sentir passer. Un coup dur mais surtout un coup de mou pour toutes les entreprises du secteur, qui vont devoir se battre pour échapper à ces coûts supplémentaires et donc à une perte assurée de clientèle. En attendant, la marque Godemiche invite ses clients à leur venir en aide, en faisant une razzia pour Noël, avant l'entrée en vigueur de cette nouvelle taxe.

God save the Dildo.

(Source)