gif

Nous avions failli passer à côté de cette nouvelle de grande importance : cette année, des Français sont ressortis avec un Prix de la cérémonie des Ig-Nobels, cette parodie du Prix Nobel décernée à des recherches qui paraissent absurdes au premier abord mais se révèlent finalement plus intéressantes qu’il n’y paraît. Les Toulousains Roger Mieusset et Bourras Bengoudifa ont ainsi remporté le Prix Ig-Nobel d’anatomie, pour une étude de premier plan sur les parties génitales masculines. Les deux hommes ont recruté des facteurs français pour résoudre l’un des grands mystères de ce monde : est-ce que les deux testicules d’un homme sont à la même température ? Après avoir analysé les chiffres de thermomètres scotchés sur les bourses des postiers, Mieusset a déterminé qu’il y a avait une asymétrie thermique entre les deux glaouis, et que cette différence pourrait être liée au fait que les Messieurs aient une couille plus grosse que l’autre. Ce n’est pas la première fois que Mieusset s’intéresse à la chaleur des bourses : le type est déjà l’inventeur du slip chauffant, un sous-vêtement contraceptif masculin. Saint homme…