LustXC-AppCONF3-023Lancée fin juin sur Android, l’application d’Erika Lust nous propose d’explorer nos fantasmes. C’est beau, c’est chaud. Et plutôt rigolo.LustXC-AppCONF3-016Compléments alimentaires, visite au Cap-d’Agde, « sexyoga »… Chaque été, le mot d’ordre est le même : on est prié de profiter de la farniente pour « se reconnecter à son désir », « rebooster sa libido ». Fin juin, la pornographe féministe Erika Lust lançait sur Android Xconfessions App, une application qui se pratique (essentiellement) à deux sur un principe basique : une fois l’appli téléchargée, chacun reçoit des cartes, les mêmes que son partenaire de jeu ; sur chacune, un défi, un jeu de rôle, une pratique. On swipe à gauche quand on n’est pas intéressé, à droite quand on se dit "Eh ! Pourquoi pas ?" Les cartes retenues par les deux partenaires sont stockées sur un board, un espace qu’on peut consulter à tout moment.

LustXC-AppCONF3-018

« Sans la bouche »
Jolie et simple, l’appli distribue des cartes aux graphismes légers. Un choix esthétique nécessaire car les mots, eux, expriment le propos da manière assez cash. « Disons que tu es mon sextrainer perso » ; « Attache-moi à une chaise » ; « Sans la bouche »…
Les propositions couvrent un spectre particulièrement large et hétéroclite – autrement dit, y en a pour tous les goûts : depuis les plus pimentées (« Gants de latex » ; « J’aimerais être pénétré.e par toi et un toy »), aux plus vanille (« Mets-toi nu et cuisine pour moi » ; « Et si on se faisait un strip poker »).
Parce qu’on a le choix et qu’on est dans un trip ludique, des idées de jeu qui ne nous viendraient pas à l’esprit, voire qui pourraient nous choquer, deviennent une potentielle matière à réflexion. Et c’est là la grande force de cette appli : ouvrir le champ des possibles, amener à s’interroger (mutuellement, mais aussi soi-même) sur des pratiques avec lesquelles on n’est pas familier. « L'application a été conçue pour que chacun soit en mesure de découvrir ses fantasmes et d’y réfléchir, m’a expliqué Erika Lust. Il est important de découvrir nos fantasmes, pas seulement dans la relation, mais également pour mieux comprendre notre propre sexualité, indépendamment de notre partenaire. »

LustXC-AppCONF3-015

Pensées libidineuses
Autre intérêt, le jeu se pratique l’air de rien, n’importe où. En vacances chez les beaux-parents, séparé.e de chéri.e qui est resté.e bosser, on reçoit une carte, on y pense, et de fait, une tension érotique se tisse gentiment, tout en pensées libidineuses et en projections sexy.
Point de départ à l’échange, XConfessions App « est l’occasion d’ouvrir la conversation et de réduire la pression sur des sujets qui peuvent être difficiles à aborder, continue Erika Lust. Surtout quand il s’agit d’exprimer ses préférences. »
Une démarche sexpositive qu’on retrouve dans le projet XConfessions, qui propose depuis 2013 des films réalisés par différents réalisateurs à partir de fantasmes d’internautes. Lancée d’abord sur Apple iOS en octobre 2018, l’appli, initialement destinée aux couples, est aujourd’hui jouable seul.e et avec plusieurs partenaire.s.