Les internets ont encore frappéLes internets ont encore frappé, ces coquinous. À chaque fois que le vieux monde les intimide à coups de lois pour filtrer les contenus sur les réseaux et sanctionner « les propos haineux », ils savent répliquer avec panache et fierté. Les timelines de Twitter se redressent, les instagrammeuses prennent des poses de Marianne (sans trop de sein découvert) et Facebook… continue de relayer les vidéos de Konbini alors qu’on y est pas abonné, bref les internets se mobilisent. Et lorsque leur liberté d’expression est menacée, ils ne lésinent pas sur les moyens pour montrer à leurs détracteurs qu’on est bien là pour rigoler. Leur force de frappe ? Leur génie créatif et le coup d’avance qu’ils ont sur notre but à tous en ce bas monde.


Bottle Cap Challenge (Compilation) - Zapping Vidéo

On sentait les internets prêts à partir en vacances, détendus, pédalant sereinement sur le plateau du nihilisme avec le « Bottle Cap Challenge » qui déferle depuis un moment déjà sur les réseaux, l’Alpe d’Huez ayant été dépassée avec le « Tide Pod Challenge ». C’est l’été, à l’aise sur les questions du sens de la vie, ils se grillaient des guez au barbec de Schopenhauer, en roue libre sur le plaisir facile.

Mais c’est mal les connaître, ils ne partent pas sans nous laisser un petit cadeau estival. Il s’agit de cet homme, véritable Moïse de la toile qui, en moins de 30 sec, démontre tout l’essentialisme des internets au moyen d’un seul et unique argument, sa bite.