stonewall

Alors qu’on célèbre les 50 ans de Stonewall, un papier de Time Magazine revient sur le rôle des travailleur.se.s du sexe dans le mouvement. “Beaucoup des pédés qui ont jeté des bouteilles, des briques et des ordures à la police ce soir-là étaient des prostitué.e.s”, écrit l'historien Scott W. Stern. De fait, les militantes Marsha P. Johnson et Sylvia Rivera, deux femmes trans de couleurs créditées comme des pionnières du mouvement - un monument leur a récemment été érigé -, déclarent avoir eu des relations sexuelles tarifées. Mais le rôle crucial des travailleur.se.s du sexe dans les émeutes a rapidement été oblitéré. L’historienne Melinda Chateauvert note que 4 ans plus tard seulement, en 1973, “Rivera a dû se battre pour prendre la parole lors d’un rassemblement célébrant Stonewall. Les groupes LGBT mainstream ne voulait pas associer leur image à celle des personnes trans et des travailleur.se.s du sexe.” Aujourd’hui, il est grand temps de se souvenir de leur contribution fondamentale à cet événement historique.