Si les J.O sont souvent synonymes de longues après-midi à bailler comme un député devant sa téloche, on a peut-être trouvé un sport qui exalte le vivre ensemble et la découverte de l'autre, par-delà les différences. Une discipline où le public prend du plaisir, beaucoup de plaisir, et qui fait rimer Coubertin avec libertin. Bravo !