Capture d’écran 2019-04-15 à 15.21.08

Si vous parents ont déjà donné vos vieilles BD, vous compatirez sans doute avec Charlie. Ce citoyen du Michigan réclame 86 000 $ de dommages et intérêts à ses parents qui ont détruit sa collection de films de boules d’une valeur de 30 000 $ (selon lui). Selon la station FOX 17 de West Michigan, le plaignant, indien de son état et âgé de 40 ans, est retourné chez ses parents en octobre 2016, alors qu'il était eu plein milieu d'un divorce. Quand il est reparti 10 mois plus tard, ses géniteurs lui ont envoyé la plupart de ses affaires à son nouveau domicile, mais ils se sont bien gardés de lui faire parvenir ses pornos. Quand Charlie leur a envoyé un mail pour leur demander ce qu’il se passait, son père a avoué sans honte avoir détruit ses 12 cartons contenants des cassettes de films X, ainsi que 2 autres boîtes de sextoys. Il a aussi précisé qu’il ne regrettait aucunement son geste : “Je l’ai fait pour ta santé mentale. J’espère que tu comprendras un jour”. Pour en savoir plus sur cette affaire judiciaire qui défraie la chronique, ça se passe par ici.