Capture d’écran 2018-11-07 à 14.39.23On vous parlait il y a peu de l'aéroporn, cette paraphilie où les carlingues sont des ardents objets de désir. Cette fois, on s'intéresse à ce qu'il y a dans l'avion. Pas les serpents (vous l'avez ?) ou les masques à oxygène mais les hôtesses. La compagnie Vietjet a été surnommée Bikini Airlines à cause de ses équipages dénudés et cartonne. A tel point qu'ils viennent de commander pour 6,5 milliards de flotte à Airbus lors du récent passage à Hanoï d'Edouard Philippe. Et oui, dans la page Q, on révèle aussi des scoops politiques !
Capture d’écran 2018-11-07 à 16.56.52